Ethique

  • Le coach a reçu une formation professionnelle théorique et pratique de haut niveau. Le coach s’engage à suivre une formation continue pour continuer le développement de ses compétences aussi bien théoriques que pratiques ainsi que son développement personnel tout au long de l’exercice de sa profession. Le coach participera donc à des formations complémentaires, des conférences, des colloques organisés par la profession.
  • Le coach atteste d’une démarche de travail sur lui-même approfondie, achevée ou en cours, ce travail étant bien distinct de sa formation.
  • Le coach bénéficie de supervision de sa pratique. Cette supervision est assurée par un ou des pairs qualifiés de façon individuelle ou en groupe.
  • Le coach s’engage au secret professionnel. Les séances de travail sont confidentielles. Le coach observe une attitude de réserve vis-à-vis des tiers.
  • Le coach se maintient dans une position neutre. Le coach demeure indépendant.
  • Le coach respecte chaque personne dans son intégrité, dans son intégralité ainsi que les spécificités de sa carte du monde.
  • Le coach est attentif au métier, aux usages, au secteur d’activités, au contexte, à la culture, la langue, l’éducation et aux contraintes personnelles et professionnelles du (de la) coaché(e).
  • Le coach met en œuvre tous les moyens, respectueux de la personne, permettant, dans le cadre de la demande du (de la) coaché(e), le développement professionnel et personnel du (de la) coaché(e). Même si cela implique d’avoir recours à un confrère. Le (la) coaché(e) reste néanmoins seul responsable de ses décisions.